• alexandrine

    Alexandrine :

    éléments d’une  vie antérieure vécues par Vero sous hypnose le 19 aout 2012.

    Vero aurait été Alexandrine Pouponnot,lors d’une autre vie au début du 20e siecle.

    Elle serait née vers 1880, peut être un peu avant. Elle serait la fille de Alphonse et Anne-Marie Pouponnot . Elle aurait un frère (Alphonse) et une sœur (Marie albertine).

    Vers 18 ou 20 ans, elle a un fils (Pierre né le 30 mai 1901) avec un certain Jean, qui ne fut qu’un amour de passage. Elle a rencontré cet homme lors d’un pique nique,  au bord d’une rivière (ou un canal)   il y avait beaucoup de monde le jour de leur rencontre, il faisait chaud . Cet homme etait moustachu (petite moustache) , portait une casquette , il avait les yeux clairs . il était + agé qu’elle. C’était le genre tombeur et aventurier .

    Concernant son métier, Alexandrine aurait travailler dans une bijouterie  , Boulevard Malherserbes à Paris . Elle a fait toujours les mêmes gestes , ce qui lui a donné mal au bras gauche (comme une paralysie) , elle était d’ailleurs gauchère. Elle était aisée. Il est possible qu’elle fut propriétaire de sa bijouterie, mais cela reste à confirmer.

    Autres scènes  que voit Vero :

    Elle est dans une cuisine, à table avec son fils Pierre qui a 6-7ans.

    Elle marche dans l’ avenue de la république , elle  porte une robe marron foncée , un chapeau, elle a les cheveux attachés en chignon et elle a une ombrelle. Vero ne sait pas où elle va.

    Puis, Elle est dans un jardin public dans le 17e arrondissement.  Dans cette scène, elle a 37 ans.

    Elle meurt à 41 ans de la tuberculose. Elle voit son fils à coté de son lit de mort , il environ 20 ans, il est bien habillé.

     

    Concernant son retour dans l’au dela, Alexandrine voit une lumière blanche, Rien d’autre.

    Flag Counter


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :