•  

     

    Voici mes conclusions après 1 an et demi de photos d'orbes

    Il y en a partout, encore + dans certains lieux chargés en énergie. il veut mieux les prendre la nuit pour qu'elles appairaissent + clairement. plus le  champ de vision est dégagé et plus on en voit sur les photos. Il vaut mieux éviter les obstacles (murs, arbres,lampadaires...).

    Les orbes apparaissent peu importe les conditions météologiques: ciel clair, nuageux, pluie. J'ai remarqué que + le temps est sec et + on en voit apparaitre avec des différentes couleurs. Les orbes ne sont ni des gouttes de pluie ni de la poussière ou autres résidus ou particules, il est facile d'en avoir la preuve, essayez donc de prendre de la pluie et de la poussière et vous verrez que les orbes sont faciles à differencier. Tout comme les insectes qui ne sont jamais ronds sur les clichés, les reflets du flash ou soleil peuvent être sphériques mais ne contiennent aucun motifs intérieurs, contrairement aux orbes.  Les meilleures conditions sont par temps d'orage où on obtient des matérialisations étonnantes et des photos surprenantes. + il y a de l'électricité dans l'air et + vous aurez des orbes ou autres objets apparant sur vos photos.

    + il y a de l'énergie magnétique , + elles peuvent se faire voir. Les pensées d'amour les attirent, on peut aussi tout simplement les appeler.

    Beaucoup d'orbes sont des entités désincarnés (humains, animaux, végétaux,ect...), vous pouvez photographier autant l'énergies d'un être de lumière qu'une  entité du bas-astral. Certains sont aussi des êtres d'autres dimensions (divers extra-terrestres). D'autres orbes sont des  énergies de guérison, de "dépollution", leurs motifs intérieurs sont différents des entités.

     

    Concernant l'appareil photo, plus le flash est puissant et plus vous en verrez. C'est pareil pour l'iso de l'appareil , plus il y a d'iso , plus il y a d'orbes . Il faut donc un bon flash et iso fort (mais attention car plus l' iso est fort et plus votre photo est de mauvaise qualité , il faut donc trouver le bon compromis entre les 2 , ce que fait l'olympus vg170). Il faut evidemment un appareil qui prend des photos de nuit de bonne qualité. Chaque appareil capte les orbes selon ses caractéristiques.

    il faut le moins de lumière extérieures (lampadaires , autre lumières allumées dans la nuit) , il faut être au maximum dans le noir pour avoir des chances d'en voir le + possible.

     

    Concernant les orbes :

    - il y en a de toutes les couleurs même si les blanches ou grises sont les plus courantes. Je pense que leur couleur, taille, motif intérieur indiquent le degré d'évolution ou la fréquence sur laquelle l'entité vibre.

    - elles ont toutes des motifs à l'intérieur (c'est ce à quoi on les reconnait) 

    2 exemples pris dans 2 livres qui montrent également que certains orbes sont des l'énergie d'entités.

     il est dit dans un livre de Frank Alper "mémoires de l'Atlantide" en parlant de 2 ames désincarnés qui s'unissent dans l'amour, page 105 : "prenons l'exemple de 2 ames qui sont actuellement sous forme spirituelle sans aucune structure physique. Ces 2 ames se rencontrent, reconnaissent leurs vibrations mutuelles. Comme 2 boules d'energie , elles fusionnent pour quelque temps , n'en faisant qu'une." , information donnée par channeling par l'entité Adamis , bref  dans cet extrait il décrit 2 ames désincarnées  comme 2 boules d'energie.

     

    Dans le  livre "ces ésprits parmi nous", le médium James Van Praagh converse avec un ésprit désincarné dans une église. Ce médium voit les esprits et tente de convaincre une femme désincarnée de quitter le plan terrestre. Sans le savoir, il est pris en photo à ce moment la et on le voit sur la photo avec un orbe à coté de lui (à la place de la femme décédée).

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique